Découvrir les Pyrénées avec le lac de Peyrelade

17 janvier 2018
Les Pyrénées : les débuts de mon amour pour cet endroit.

 

Les Pyrénées, ça faisait quand même un sacré moment que j’avais envie d’aller là-bas. Et ça, c’est grâce au compte instagram de Pierre Vignaux que je suis depuis un petit bout de temps maintenant. C’est un coin de la France où je n’avais encore jamais mis les pieds, ni même passé en coup de vent lors d’un changement de train ou chose dans ce genre. Non, totalement inconnu au bataillon. Alors, chaque année depuis deux ans, je me disais que cette fois, c’était la bonne. Puis j’ai rencontré mon copain qui est originaire de là-bas. Forcément, ça aide. Il était persuadé que je tomberais amoureuse de cet endroit. Sans trop comprendre comment, je me suis retrouvée du jour au lendemain dans un van direction les Pyrénées. Et plus précisément à Tarbes. Comment vous dire… Je ne regrette pas ! La seule chose que je regrette, c’est de ne pas être restée plus longtemps.

Le lac de Peyrelade

 

 

Pour commencer mon petit séjour dans les Pyrénées, nous sommes allés voir un lac de montagne. Je suis sûr que ça vous surprends 😉 ! Du coup, direction le lac de Peyrelade. 
Pour atteindre le parking menant à ce lac, la route est longue. Alors je ne sais pas si c’est l’effet de nouveauté, vous savez, on trouve toujours la route longue pour l’aller, mais super courte pour revenir, mais le fait est que c’était long. Et étroit. Instant confession, je suis effrayée de conduire sur une route étroite avec le vide à côté. Que ce soit côté passager ou côté conducteur, j’ai le ventre noué tout le long du trajet et je suis parfois obligé de fermer les yeux pour me calmer (sauf quand c’est moi au volant, pour des raisons de sécurité évidentes). Une fois arrivé au parking, c’est le ventre encore un peu noué que nous entamons l’ascension ! Et quelle ascension ! Quelqu’un a oublié de me prévenir sur le début de montée assez « rude » 😀
Je pense que si vous êtes des habitués de la montagne, cette randonnée ne vous picoteras que très légèrement les cuisses. Pour ma part, j’ai fait une crise d’asthme à un moment dans la montée ! J’ai voulu aller plus vite que mon corps ne voulais bien me le permettre, car je ne voulais pas ralentir les autres. On peut dire qu’il m’a bien rappelé à l’ordre.

C’est à partir de 1650 m, environ, que la pente devient un peu plus douce. Nous sommes plus haut, le panorama commence à se dévoiler et j’apprécie pleinement ce que j’ai sous les yeux. C’est différent des Alpes. Une partie des montagnes est remplie de bruyères, ça change ! D’ici, nous avons une jolie vue sur le Pic du midi de Bigorre (d’ailleurs, il faudra que je retourne là-bas, car j’ai bien envie d’aller voir la vue de là-haut, qui doit être complètement folle).

 

      

 

Nous arrivons enfin au lac après presque deux heures de montée. La seule chose que je peux vous dire après cette laborieuse randonnée, c’est qu’il ne m’a pas déçu ! On s’accorde un petit break bien mérité au bord du lac. Malheureusement nous sommes arrivés un poil trop tard, et le soleil commençait déjà à disparaître derrière la montagne. Nous étions un peu dans l’ombre et après avoir bien transpiré en montant, vient le moment où l’on commence à avoir froid. On ne s’est pas éternisé du coup et nous avons continué la randonnée direction le soleil et le cap de Labasset.

 

          

       

 

Le cap de Labasset

Depuis le lac, je voyais ce sommet loin, très loin de moi. Je ne savais pas si j’avais encore la force de grimper plus haut. Au final, une fois parti, cela se fait assez bien. C’est ce que j’aime dans le fait de ne pas partir en randonnée seul, nous sommes poussés à nous surpasser et aller toujours un peu plus loin. Parce que seule, je me serais probablement arrêtée au lac. Je me souviendrais toute ma vie d’une randonnée prévue au dernier moment où un ami me disait « le lac est après ce gros caillou ! » Il a réussi, avec cette « carotte », à me faire marcher 4h pour l’atteindre…
Pour en revenir au Cap de Labasset, il faut donc une quinzaine de minutes pour arriver au sommet. La vue était encore plus belle de là-haut et les couleurs de l’automne magnifiaient le tout. J’étais contente de ne pas m’être dégonflée pour y aller. Le soleil commençait à se coucher, et c’est sous une belle lumière qu’il était temps pour nous, de rentrer 🙂

 

       

       

        

 

Infos pratiques : 

Altitude : 1 919 m
Dénivelé + : 650 m
Durée : Compter au minimum 2h pour la randonnée  jusqu’au lac et une trentaine de minutes aller-retour pour rejoindre le Cap de Labasset. La descente se fait en une heure environ.

 

Vous êtes déjà allés dans les Pyrénées ? J’ai besoin de vos bons plans pour une prochaine virée ! Dites moi tous dans les commentaires 🙂

    12 commentaires

  • Lau2825 17 janvier 2018
    Reply

    Salut salut !
    Je te suis sur Instagram et Facebook, et je surveille de près tes posts. Déjà, tes photos sont toujours aussi splendides et font rêver 🙂
    J’ai une question en rapport avec les Pyrénées, c’est moi ou cette chaîne de montagne est mise à l’ombre « à cause » des Alpes ? Je trouve qu’on entend beaucoup plus parler des Alpes (je ne parle pas de ton site hein, je veux dire en général, à la TV ou ailleurs) La raison est peut-être la popularité du Mont Blanc, la ville de Chamonix ou Annecy…
    Je ne connais pas d’endroit aussi célèbre et réputé dans les Pyrénées et on en parle peu. Pourquoi selon toi ? Qu’en penses-tu ?

    • Celine 25 janvier 2018
      Reply

      Coucou Laura !
      Tout d’abord merci pour le compliment sur mes photos 🙂 ça fait plaisir !
      Après c’est vrai que les Pyrénées sont un peu plus dans l’ombre que les Alpes. Déja, le fait que le plus haut sommet d’Europe soit à Chamonix, doit aider pas mal. Chamonix étant considérée aussi comme le berceau de l’alpinisme, peut-être que cela pousse plus les gens à venir ici. Ne serait-ce que pour tenter l’ascension mythique du Mont-Blanc ! Je t’avoue que je ne me suis jamais vraiment poser la question. La seule chose que je peux te dire en ayant vu un peu des Pyrénées, c’est que cette chaîne de montagne n’a pas à rougir des Alpes. Elle est tout aussi belle !

  • Vai en vadrouille 18 janvier 2018
    Reply

    Comme sur Instagram, un vrai régal tes photos de montagne !
    J’aime particulièrement les magnifiques reflets imperturbables sur la surface du lac. Il était certes un peu tard, mais le charme du lac n’en est pas moins présent 🙂
    Et tes histoires de carotte pour marcher toujours plus m’ont fait rire

    • Vai en vadrouille 18 janvier 2018
      Reply

      Je n’ai encore jamais été dans les Pyrénées car vivant à Grenoble, les Alpes c’est quand même plus simple 😉 mais je déménage d’ici quelques semaines alors pourquoi pas cette année ? 🙂

      • Celine 25 janvier 2018
        Reply

        Les Alpes sont plus proches en effet !
        Et moi vivant dans les Alpes, c’était encore moins dans mes projets ahah
        Mais ca vaut le détour, C’est différents des Alpes je trouve et je suis sûre que tu aimerais si tu aimes la montagne ! Si tu as l’occasion d’y aller cette année, FONCE !

    • Celine 25 janvier 2018
      Reply

      Ca fait plaisir ! Merci beaucoup 😀
      Peu importe la lumière, le lac ne perdait en rien de sa superbe !
      Ah mais les carottes… si tu savais le nombre de fois qu’on m’a fait ça en randonnée ! Mais ca marche ahah tu vas toujours un peu plus loin 🙂

  • Julie 20 janvier 2018
    Reply

    Rho c’est beau avec ces couleurs en plus <3
    Ma première approche des pyrénées c'était cet été, du côté d'Argeles, entre mer et montagne… je veux y retourner!!

    • Celine 25 janvier 2018
      Reply

      C’est la saison parfaite pour les photos l’automne ! Merci Julie 🙂
      Je ne suis jamais allée à Argelès mais du coup tu me donnes envie d’aller faire un tour là-bas !

  • Chrys 24 janvier 2018
    Reply

    Tellement beau <3 Alors oui les Pyrénées on connaît oui mais pas ce lac ! On note ! Et un autre un autre un autre article !!

    • Celine 24 janvier 2018
      Reply

      Merci Chrys !
      Il y a encore tellement de choses à voir là-bas. Il faut que je prévois un autre roadtrip ! En attendant, j’espère vous voir très vite dans les Alpes !

  • Hélène 5 février 2018
    Reply

    Je connais pas (encore) les Pyrénées (si, en fait je suis allée au Cirque de Gavarnie et c’était drôlement beau d’ailleurs) mais ça fait plusieurs fois que je ‘descends’ vers Tarbes et rohlala, ça donne envie d’aller explorer les environs en fait !!
    Les photos sont très belles (et tout l’univers du blog est chouette !)

    A bientôt.

    • Celine 18 février 2018
      Reply

      Merci Hélène !
      Je voulais trop aller au Cirque de Gavarnie depuis le temps que j’en entends parler ! Ca à l’air tellement beau là-bas !
      Mais du coup oui, je te conseilles des balades pas loin de Tarbes 🙂 J’ai adoré personnellement !

      A bientôt 🙂

  • Laissez un commentaire