Le lac de Darbon, une randonnée au coeur du Chablais.

21 juin 2017
col de floray

 

Ce n’est un secret pour personne, les lacs de montagnes m’obsèdent ! À tel point, que je choisis mes randonnées en fonction d’eux. Il est devenu inconcevable pour moi que la balade ne se finisse pas sur un de ces magnifiques lacs d’un bleu profond. J’ai commencé à vouloir voir tous les lacs de Haute-Savoie il y a maintenant deux ans et si j’en ai vu une bonne partie, il me reste encore ceux qui sont situés à de bonnes heures de marche. Évidemment, ceux-ci nécessitent beaucoup plus de motivation et seule, je dois bien l’avouer, j’ai un peu de mal à la trouver…! Alors quand l’occasion se présente de ne pas faire de la randonnée en solo, j’en profite pour prendre un peu de hauteur.

Direction le lac de Darbon !

Ce petit lac, cela faisait au moins un an qu’il me faisait de l’oeil. Il était noté là, sur ma petite liste des lacs qu’il me reste encore à voir. J’avais quand même quelques doutes sur le fait qu’il soit dégelé à cette période de l’année (début mai), mais comme ce coin-là de la Haute-Savoie regorge d’endroits aussi beaux les un que les autres, je me suis dit que quoiqu’il arrive, on s’en prendrait plein les yeux quand même.

Nous n’avons pas été déçus !

dents du midi

La vue est imprenable sur les dents du Midi. Cette montagne est bien trop photogénique ! Coté météo, un temps parfait pour de la rando, pas trop chaud ni trop froid, il faisait beau avec quelques nuages présents pour donner un peu de dynamisme à nos images. La seule chose que l’on n’avait pas forcément prévue : la neige. Du coup, pas vraiment le choix que de mettre les pieds dedans pour atteindre le lac. Si en montant, il n’y avait pas trop de problèmes à ce niveau-là, la descente elle, nous a valu quelques belles chutes et les mains bien rapées pour moi !

Malgré tous les panneaux d’indication, à cause de cette neige qui recouvrait la montagne, impossible de savoir si un chemin était tracé ou non. Nous avons rejoint le col de Floray un peu au feeling pour le coup ! Cette dernière montée était tellement raide que j’avais l’impression de faire de l’escalade. Je devais m’aider de mes mains pour monter. C’est à ce moment là qu’on s’est dit qu’il y avait forcément un petit souci … Ça ne pouvait pas être le chemin que nous devions emprunter ! Je suis curieuse de retourner à cet endroit une fois la neige fondue, pour me rendre compte à quel point nous étions loiiiin d’être sur le bon chemin !

Attention dans ce secteur, il y a des vipères. J’ai posé ma main à côté de l’une d’entre elles et ça fait son petit effet !

randonnée lac de darbon - chablais
   randonnee lac de darbon    randonnée lac de darbon

Quand la randonnée commence sur ces paysages, on se dit que c’était une sacrée bonne idée de venir.

randonnee lac de darbon randonnee lac de darbon   randonnee lac de darbon

col de floray montagnes

randonnee lac de darbon    randonnee lac de darbon    randonnée lac de darbon

Une fois arrivés au Col de Floray, fiers de nous et complètement HS après cette grimpée « droit dans l’pentu », nous avons pu admirer la vue avec nos amis les bouquetins.
C’était incroyable ce silence qui régnait là-haut.
Juste le temps de nous remettre de nos émotions et nous étions repartis de plus belle pour voir le lac de Darbon. Le suspens était à son comble. Gelé pas gelé ? ET OUI ! Monsieur était gelé et bien comme il faut s’il vous plaît. Tristesse ! Les lacs gelés sont terriblement beaux, mais si la neige dessus n’a pas encore fondu, ils sont inexistants . Obligé de retourner là-bas cet été 🙂

Comme je prévois déjà la prochaine randonnée là-bas, j’ai vu qu’il existait une boucle à faire nous faisant passer par le Col de Floray > Lac de Darbon > Col de Pavis > Col de Bise, pour finir le trajet au point de départ : les chalets de Bise.
Si vous avez fait cette boucle, je serai curieuse de savoir si vous avez trouvé cela facile ou assez dur et si la vue est folle 🙂

col de floray

col de floray neige     

L’ascension du col de Floray dans la neige, je vous jure que c’est plus raide que sur les photos !

lac de darbon

Oui oui, il est là. Vous voyez ce petit rond en bas de la photo? C’est le lac de darbon !

lac de darbon gelé

Les infos pratiques :

♦ Altitude : 1813 m

♦ Il faut compter au moins deux bonnes heures pour le lac de Darbon !

♦ Pour rejoindre le parking des chalets de Bise, il faut aller dans le petite village de Vacheresse et suivre les panneaux indiquant le site de bise. Suivre le lac de fontaine et une fois passé à coté de celui-ci, continuer la route (parfois très étroite) jusqu’au parking des chalets de Bise. Le départ de la randonnée se fait sur votre gauche quand vous voyez ce petit refuge :

les chalets de bise

    2 commentaires

    Pingback:L'outdoor, les filles & le web: juin - Un trek Une fille

  • de Vos 21 juillet 2019
    Reply

    Bonjour,
    Je viens de m’y rendre avec un ami. Nous avons eut la surprise de trouver un lac aux eaux turquoises. J’étais en jeans, mais je n’ai pas pu résister: baignade immédiate! L’eau était à une température acceptable. Entre les deux parties du lac, des petits rochers sont juste assez hauts pour faire quelques plongeons. Alors, ma chère Céline, je t’encourage à y retourner par temps chaud!

  • Laissez un commentaire