Pourquoi je me suis mise à la photographie ? Les débuts d’une grande histoire d’amour.

11 novembre 2013

Lorsqu’on me demande depuis quand je fais de la photo, je réponds toujours depuis 2007, année où j’ai eu mon premier appareil photo numérique. Mais je me suis rendu compte que cette passion pour la photo était bien plus vieille que ça. Je m’explique.

J’avais à peu près 6 ans et il y avait ce petit carton, ce petit carton rempli d’anciennes photos. Ma mère avait toujours peur que je mette le bazar dedans, en rangeant les photos dans les mauvaises pochettes où je ne sais quoi. Je m’organisais donc des petites expéditions secrètes pour aller les regarder en cachette. Ayant perdu mon père étant bébé, je pouvais rester des heures à regarder les photos où il apparaissait dessus et imaginer la personne qu’il avait dû être et rêver d’une vie différente. C’était mes petits moments à moi. Ça me réconfortait. Encore maintenant, je crois que ma mère n’aura jamais compris cette obstination que j’avais à aller mettre mon nez dans ce carton! Je n’ai jamais osé lui avouer la vraie raison non plus.
A l’époque je n’avais bien sûr, jamais touché à un appareil photo mais j’ai très vite compris que c’était le meilleur moyen d’immortaliser un moment qu’on ne voudrait pour rien au monde oublier. Un souvenir que l’on pourra transmettre et qui ne s’effacera pas avec le temps.
Sans le savoir, je pense que c’est là que tout a commencé.

Bien plus qu’une passion, la photo a été et sera toujours pour moi, ma bouée de sauvetage. C’est dans les moments les plus durs où je me suis rendu compte qu’elle m’aidait à maintenir la tête hors de l’eau, à aller de l’avant. Un problème ? Pas grave, on met ses chaussures, on prend son sac à dos, son appareil photo et on file dehors prendre Dame Nature en photo. On oublie tout l’espace d’un instant.

Parlons-en de mon amour pour la nature. Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours aimé être en mouvement, je pouvais passer des heures dans la voiture à regarder le paysage défilé devant mes yeux sans penser à rien d’autre qu’à la beauté de ce que j’avais sous les yeux. J’adorais être sur la route et voir de nouvelles choses. La nature m’a toujours plus intéressé que l’être humain. Elle nous offre des paysages à couper le souffle, un ressenti que je n’aurais jamais en prenant une personne en photo. J’aime ce sentiment de me prendre une claque dans la figure dès que je vois un superbe coucher de soleil, des ciels étoilés, des paysages enneigés, j’en passe et des meilleurs. C’est naturellement beau, unique.

Lorsque mes parents m’ont offert mon premier appareil numérique en 2007, après avoir sauté au plafond et pris deux trois copines en photo au lycée, je me suis mise à photographier le paysage, et la, BIM, révélation, qu’est-ce que j’aimais ça! Je voyais des choses folles et j’avais enfin un moyen d’immortaliser ça! Alors bien sûr, au début la photo n’avait pas une place aussi importante que maintenant dans ma vie, mais plus je prenais le paysage en photo, plus ce hobby devenait une réelle passion. Je dois avouer que ma famille ne prenait pas vraiment cela au sérieux. Mais je n’avais besoin de personne. Alors j’ai commencé un blog à l’époque sur « cowblog » où je publiais mes photos de paysages. C’est ainsi que des gens qui ne me connaissaient pas, appréciaient et commentaient mes photos, m’encourageant à continuer et à ne pas lâcher. J’avais enfin trouvé ma façon de m’exprimer et de transmettre aux gens ma vision du monde.  » Pix-cel photography » était née !

Pour la suite de cet article, j’ai sélectionné quelques photos de mes débuts en 2007, puis quelques unes des années suivantes, pour tenter de se rendre un peu compte du chemin que j’ai fait depuis là.

 

2007 – Mes débuts, inutile de préciser que j’aimais déjà le ciel et les nuages à l’époque! Et je suis passée par le cadrage bien noir de mes photos… *honte*

ciel_1

c beau_1

beautiful_1

bateau_1

automne_1

10_1

3_1

place des terreaux

roue - lyon

soleil montagne

DSCN3979_1

DSCN4818_1

DSCN5238_1

 

2008- Premier achat de mon reflex et dressage de la bête.

DSC_11291

DSC_0299111_1

DSCN1384_1

automne1_1

2009- Peu de choses à dire sur cette année!

bille1_1

DSC_0467_1

fire_1

ultra book_1

2010 – Très peu de photo de paysages cette année là. Mais j’ai réussi à en retrouver quelques unes.

deviantart winter_1

deviantmontagne_1

lalalala_1

train_1

2011- Mon année bancale. Je ne sais pas pourquoi j’ai eu cette période de cadrage carrément pas droit mais pour rien au monde je ne recommencerais! Année aux photos bancales et super contrastées.

1

retouche_1

DSC_0318-1

deviantart_1

2012- Mon année « douceur ».  Ma préférée.

col de la colombiere1

DSC_00231

IMG_14181

mnt blancfacebook1

2013- On se remet petit à petit à la photo après un énorme passage à vide.

IMG_8090_finaly_1

IMG_8966_1_1

IMG_9321-tumblr_1

I belong tumblr&

2012 – Pour finir cet article, une dernière photo qui m’a permis de gagner le prix du Jury du tourisme irlandais à leur concours photo. Je n’étais pas peu fière ce jour là !

irlande connemara

C’est la fin de ce long article ! Voila à peu près comment la photographie a pris une place aussi importante dans ma vie. Je manque cruellement de technique encore, mais je me penche dessus pour corriger cela !

Pour rien au monde je ne voudrais d’une vie sans passion.

    1 commentaire

  • Jerem 11 novembre 2013
    Reply

    *__*
    Bel article ma belle ♥
    J’adore ce que tu fais, mais tu le sais déjà! Surtout ne t’arrêtes pas!!

  • Laissez un commentaire