Weekend évasion à l’Aiguille du Midi

23 mai 2017

«VOYAGEZ AU BOUT DU MONDE PRÈS DE CHEZ VOUS»

Étant toujours à la recherche de nouveaux endroits à découvrir, il ne m’en fallait pas plus pour accepter de travailler sur la campagne de la nouvelle Renault ZOE.
La France regorge de beaux endroits aussi dépaysant les uns que les autres, on ne le dira jamais assez. Cette année, je suis partie à plus de 9 000 km d’ici et pourtant, je n’avais encore jamais mis les pieds dans deux endroits qui se trouvent proches de chez moi : l’Aiguille du midi et la mer de glace. Je rêvais un jour de les voir mais voilà, je n’avais jamais pris le temps de le faire. Quelle erreur…
Avant de parler de ce weekend un peu hors du temps, quelques mots sur la campagne de Renault. Vous l’aurez compris, ils incitent les gens à s’évader de leur quotidien et tout cela, à moins de 300 km de chez eux. 300 km, c’est l’autonomie de la nouvelle ZOE et je vous garantis que peu importe où vous habitez, à 300 km de chez vous, il y aura forcément un lieu complètement fou à voir ! Pour ma part, j’étais donc parti pour réaliser un rêve le temps d’ un weekend évasion au cœur de la chaîne du Mont-Blanc !

EN ROUTE ! 

Samedi matin, direction Chamonix et le téléphérique de l’Aiguille du midi à bord de ZOE !
En prenant ce téléphérique, j’étais persuadée que la montée serait forcément longue vu la hauteur que l’on allait atteindre. En réalité, elle n’a durée que 20-25 minutes. L’ascension au sommet se fait en deux étapes. Un premier téléphérique nous emmène au Plan de l’Aiguille (2 317m). A la sortie de celui-ci, un deuxième téléphérique nous attends pour nous monter à 3 777m d’altitude. Autant vous le dire, une fois que vous sortez du bâtiment, vous vous prenez une claque. J’étais scotchée devant la vue. Cette immensité vous fait vous sentir vraiment minuscule…

      

Il y a plusieurs points de vue possible sur le site, pour ne louper aucune miette du spectacle. Ce n’est pas encore assez haut pour vous ? Aucun problème, vous pouvez prendre un ascenseur qui vous mènera au fameux «pas dans le vide» ! Alors il faut s’armer de patience, car il y a la queue pour le faire et comme il y a du monde, nous ne sommes même pas restés une minute dessus à contempler la vue. Un peu déçue donc. Mais pas le temps de s’attarder sur ce sentiment, car il y a tellement de choses à voir ! Je pourrais rester des heures là-haut à contempler ces chaînes de montagnes, d’ailleurs, on ne voyais plus le temps passer.
Une autre chose que j’ai pu expérimenter là-haut, ce sont les effets de l’altitude sur le corps. Alors si au début, je ne ressentais rien, petit à petit, cela demandait un petit effort pour monter de simples escaliers et aussi, au plus haut point que l’on peut atteindre, je commençais à respirer beaucoup plus mal, un peu comme quand je fais de l’asthme, mon cœur battait beaucoup plus vite. Assez fou quand on sait que je n’ai fait aucun effort pour monter ici.


            

Après m’en être pris pleins les yeux à l’Aiguille du midi, direction le petit train du Montenvers pour grimper à la mer de Glace (1 913m). Quel plaisir de voir en vrai ce que je ne voyais qu’en photo. Une fois sur place, la télécabine vous descends pour atteindre la grotte de glace. Malgré cette télécabine, il reste encore 440 marches environ pour accéder à la grotte (le niveau du glacier étant bien plus bas qu’auparavant, le nombre de marches ne fait qu’augmenter…). Rassurez-vous, il n’y a plus les effets de l’altitude, on ne les sent pas passer !

     

C’est la première fois que j’entre dans une grotte de glace et c’est assez impressionnant (et rafraîchissant !). De superbes sculptures se trouvent à l’intérieur avec des jeux de lumière mettant en avant la beauté de toute cette glace qui nous entoure.

          

Une fois toutes les marches gravies, vous pourrez vous reposer sur la terrasse du Panoramique (vue sur la mer de glace) autour d’un bon chocolat chaud ou encore, vous pourrez visiter la galerie des cristaux.

Je dois bien avouer que la journée s’est terminée un peu sur les rotules et pour la finir comme il se doit, direction un petit hôtel de charme en dehors de Chamonix : l’Excelsior. L’hôtel proposait un accès au spa alors vous pensez bien qu’après une journée pareille, c’était la cerise sur le gâteau ! Ce que j’ai adoré par dessus tout, c’était la vue depuis notre chambre sur les Aiguilles.

BON PLAN :  Pour profiter de l’Aiguille du midi et de la mer de glace à prix réduit, achetez votre billet aux caisses de l’Aiguille du midi en précisant d’inclure l’accès à la mer de glace. Votre billet ne vous coûteras plus que 62 euros au lieu de : 60 euros pour l’Aiguille du midi + 31,50 euros pour la mer de glace. Les deux sites sont largement faisables en une journée 😉

Le dimanche, retour à bord de ZOE pour aller se promener dans Chamonix puis en route pour Plaine-Joux et le lac vert ! La vue sur la chaîne du Mont-Blanc est sublime depuis là-haut et vous vous rendrez compte que le lac vert porte vraiment bien son nom. C’est une petite randonnée familiale que je recommande. Vous pouvez atteindre le lac facilement, mais aussi prendre un petit sentier qui se trouve à gauche dans la descente. Il vous fera prendre un peu de hauteur et vous pourrez apprécier le lac avec la vue sur les montagnes. Pour les plus téméraires, vous pouvez pousser la randonnée en allant plus haut et ainsi atteindre le lac de Pormenaz ! (prévoir de partir tôt pour cette randonnée).

       

NOUVELLE RENAULT ZOE

Ce fût une jolie petite expérience que de conduire une voiture électrique. Première fois pour moi et première fois que je conduisais une boîte automatique. Quand ils m’ont laissé la voiture, j’ai eu un instant de panique en pensant qu’il fallait tout réapprendre, bref, je me voyais déjà dans le décor ! Après deux ou trois explications et deux minutes sur la route, c’était dans la poche. Un régal à conduire. Elle est silencieuse et la conduite est vraiment très fluide, car aucune vitesse ne se passe comme dans les voitures automatiques de base.

Une chose que j’ai trouvée assez fascinante, c’était sa capacité à se recharger toute seule quand je lâchais l’accélérateur. Pratique en montagne, car toute l’énergie que je perdais en montant, je la récupérais à la descente. Grâce à cela, j’ai donc pu me balader tout le weekend en montagne sans avoir besoin de la recharger une seule fois.
En roulant en électrique, je suis contente d’avoir, l’espace de deux jours, laissé un peu de répit à cette belle vallée souffrant énormément de pollution.

Vous l’aurez compris, nous pouvons vivre de jolies expériences et voir de belles choses proches de chez nous. En ce qui me concerne, j’ai vécu un weekend hors du temps !

Et vous, quelle sera votre prochaine destination ?

Cette excursion a été réalisée en partenariat avec Renault. 
Un grand merci à Marianne pour l’invitation.

    3 commentaires

  • Jocelyn 23 mai 2017
    Reply

    Bravo Céline pour l’écriture de cet article. J’en ai appris un peu plus sur la Zoé et sur les activités à faire à Chamonix. Je ne manquerai pas de faire ce parcours lors de ma prochaine venue. Bravo une nouvelle fois pour les photos aussi bien sur les paysages que sur la voiture. Très beau travail.

    • Celine 24 mai 2017
      Reply

      Merci Jocelyn !
      La prochaine fois que tu viens il faut absolument que tu le fasses 🙂 Ça coûte malheureusement un peu cher, mais ça vaut le détour.
      A très vite dans les montagnes 😉

    • Celine 24 mai 2017
      Reply

      Merci Jocelyn !
      La prochaine fois que tu viens il faut absolument que tu le fasses 🙂 Ça coûte malheureusement un peu cher, mais ça vaut le détour.
      A très vite dans les montagnes 😉

  • Laissez un commentaire